Exposition « Poupées de sucre »

Les élèves de l’école George Sand ont participé à la fête du nouvel an Hégire ( Ras Al Aam ). Ils ont collaboré à notre exposition « poupées de sucre » pour perpétuer cette célèbre tradition typique de Nabeul.

 

 

 

 

 

A propos des poupées de sucre de Nabeul:

 

La ville de Nabeul accueille dans la joie et une ambiance festive la fête du nouvel an de l’Hégire en offrant les traditionnelles poupées de sucre, accompagnées de toutes sortes de friandises, bonbons et fruits secs.

 

Cette tradition particulière de la région de Nabeul, (certains disent qu’elle viendrait de Sicile) fruit d’un brassage de cultures méditerranéennes, est une coutume intimement liée à la célébration du Nouvel An de l’Hégire, célébré  en fonction de l’observation lunaire.

 

Cette année, le Ras Al Am tombe le dimanche 2 octobre 2016.

 

Les poupées fabriquées uniquement en sucre coloré sont une tradition ancestrale héritée de génération en génération et à laquelle s’attachent les habitants de la région.

 

« La tradition veut que pour le nouvel an, les jeunes hommes de la région offrent en cadeau à leur fiancée un grand récipient en terre cuite décorée « un Methred », au milieu duquel trône une poupée de sucre entourée de bonbons et fruits secs. C’est une tradition du Cap bon dont nous sommes fiers et on ne peut imaginer la célébration du Nouvel An sans les poupées de sucre. Le Nouvel An n’a pas de goût sans les poupées de sucre de Nabeul” nous rapporte la grand-mère d’un élève de l’école.« Nous continuerons à célébrer le nouvel an de l’Hégire avec nos poupées de sucre, pour la plus grande joie de nos enfants”a-t-elle rajouté.

 

Les habitants de la Tunisie ont aussi pour tradition de préparer, au dernier jour de l’an, un plat “la Mloukhiya”, qui apporte une touche d’optimisme symbolisée par la couleur verte de ce plat, à base de corete. Le nouvel an est accueilli dans sa première journée avec un plat de tradition berbère, le couscous préparé avec de la viande salée. Le plat est décoré de bonbons, de fruits secs et d’œoeufs durs de différentes couleurs.

 

La tradition veut que les poupées, de différentes tailles et formes, aux couleurs flamboyantes, confectionnées avec du sucre, soit cassées, dix jours après, lors de la célébration de la fête de « la Achoura » pour être consommées telles quelles ou encore en l’utilisant dans la confection du thé.

 

Vous pouvez voir le film « les poupées de sucre » du réalisateur Anis Lassoued, originaire de Nabeul.