CARNAVAL 2019 A L’ECOLE

Le carnaval de La Soukra
Tous les élèves de l’école se sont parés de leurs beaux masques confectionnés en classe pour défiler ce vendredi 8 mars 2019 dans l’école.
Pour notre classe, nous avons soigneusement réalisé de superbes masques sous forme de licornes, d’oiseaux, de lions, de tigres ou encore de super-héros. Un défilé suivi d’un goûter pour la récréation; le tout dans une ambiance de fête sous un soleil radieux.
Les CE2 B

Le carnaval de l’école vécu par les CM2 B
« Pour la première fois depuis cinq ans, nous avons fêté le carnaval à l’école. Cette tradition antique consiste à se déguiser en portant des masques. C’est une fête mondialement reconnue, en particulier au Brésil, à Venise, Berlin et aussi en France. Quant à nous les CM2, nous avions préparé nos masques tout au long de la semaine. C’était une expérience enrichissante. »
Youssef Mehiri
«Ce vendredi 8 mars 2019, chaque classe avait un thème de masque différent et toutes ont défilé deux fois. A la première, les MS avaient fait l’ouverture du défilé et les CM2 l’avaient clôturé. La seconde fois, devant les parents à la sortie de l’école. Pour ma part, j’ai aimé tous les masques de l’école mais j’ai particulièrement apprécié ceux des CP qui me faisaient penser à des astronautes et ceux des MS, à des mascottes.
Puis qui dit deux défilés, dit deux buffets. Nous avons été gâtés, des crêpes au chocolat, jus, donuts, etc… Un vrai bonheur pour les gourmands que nous sommes ! »
Assyla Ben Sdira
« Ce jour-là, l’ambiance était géniale, tout le monde avait son masque même les enseignants et le directeur. Tout le monde dansait, les confettis dans les airs. On s’était vraiment éclatés et à la fin tous étaient à bout de souffle, le goûter prévu tombait vraiment à pic ! »
Rayan Sboui
« Une fois le buffet terminé, nous sommes rentrés en classe pour finir le travail de la journée mais à 15h45, la fête était de retour. Nous avons porté nos masques de nouveau et rejoint nos parents qui nous attendaient, tout fiers de nous, dans l’allée de l’école. Cette après-midi-là, même l’APE ne nous avait pas oubliés, un goûter dont les bénéfices serviront à financer les activités et les projets de l’école, nous attendait. De quoi joindre l’utile à l’agréable. Quelle mémorable journée ! »
Lynda Ben Tiba