Discours à la fin de la cérémonie d’ouverture du proviseur du lycée Georges Pompidou organisateur de la coupe du monde de football AEFE à Dubaï.