Prix Liberté : Education aux droits de l’Homme et à la citoyenneté

Le jeudi 14 avril, 2 classes de 3ème et 3 classes de 2nde ont participé à une demi-journée d’animation pédagogique autour du prix Liberté.

Récompenser chaque année une personne ou une organisation engagée dans un combat en faveur d’une liberté parmi une liste de candidatures proposées par des lycéens du monde entier . Tel est l’objectif du prix Liberté dont c’est la 4ème édition. 


Cette année, trois candidatures ont été retenues : Mohamed Al Jounde qui oeuvre pour le droit à l’éducation des enfants réfugiés syriens – Thereza Kachindamoto qui, au Malawi, fait reculer la pratique des mariages forcés – l’association Child’s right and  rehabilitation network qui vient en aide aux enfants nigérians victimes de discrimination en raison de prétendus pouvoirs maléfiques.


Avant de procéder au vote, les élèves ont rencontré  M. Ahmed Ben Tahar Galai qui leur a fait profiter de son  expérience de militant actif au sein  de la ligue tunisienne des droits de l’Homme  et de  Solidarité Laïque Méditerranée pour échanger avec eux sur  les notions de liberté, d’engagement et de citoyenneté.

Ensuite,  Maxime Sauvé et Benoît Chippaux, intervenants de l’Institut des Droits de l’Homme basé à Caen, ont encadré les lycéens dans leur questionnement sur les combats menés par les trois personnalités précitées.