Une semaine de fouilles archéologiques pour les 6ème de la Classe Musée

Durant une semaine, les élèves de la 6e3-Classe Musée ont laissé chez eux livres, cahiers et stylos et, munis de balayettes, seaux et pelles, ils ont ré-ouvert le chantier de fouilles de la Basilica Majorum, situé sur le territoire de l’ancienne Carthage romaine. Répartis en trois « secteurs », les enfants, dirigés par leurs deux enseignants et par un archéologue spécialiste de Carthage, ont patiemment retiré la terre qui recouvre le site et dégagé avec leurs truelles de petits restes qui en apprennent beaucoup sur cet édifice enterré depuis plus de 1500 ans. En parallèle du travail sur le terrain, des groupes se sont rendus quotidiennement dans les bâtiments de la conservation du musée de Carthage pour poursuivre le travail de l’archéologue : nettoyer puis inventorier les pièces trouvées.

Beaucoup de tuiles du toit ont ainsi été mises au jour, mais aussi des centaines de tesselles de mosaïque, certaines encore agglomérées, des morceaux de marbres de toutes les couleurs qui ornaient jadis les murs de l’édifice et qui témoignent de la richesse de sa décoration. Enfin, de jolies trouvailles dans chaque secteur : des pierres gravées, qui ont fait la joie des enfants. Ainsi, ils auront compris le chemin que font les objets, tirés de terre, nettoyés, restaurés, puis exposés dans les musées comme celui du Bardo.

Ils comprennent mieux comment se construit l’histoire, fondée sur le travail de l’archéologie. Cette semaine au grand air aura aussi été une belle aventure humaine, en compagnie de parents bénévoles venus encadrés les enfants et fouiller la terre à leurs côtés, participant à la chaîne de solidarité et de compétences nécessaire pour organiser le travail.

Et au contact de la nature, nous avons eu le plaisir de voir s’ouvrir la curiosité, pour les pierres certes, mais aussi pour les animaux qui vivent sous terre et qui ont généré tant de frayeurs le premier jour ; vers de terre, mille-pattes et araignées ont bientôt suscité l’admiration et la compassion au lieu du rejet. Bref, une très belle semaine pour tous!